Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 00:04

Une séance de légende ; Charlie Parker et Dizzy Gillespie, les deux fondateurs du be-bop, l’une des avancées harmoniques, rythmiques et surtout expressives les plus considérables de toute l’histoire du jazz, se retrouvent dans une rencontre en tout point extraordinaire. Animés d’une richesse rythmique sans pareil, les thèmes sont prétextes à d'acrobatiques unissons, volubiles sans jamais être démonstratifs, chaque note s’insérant parfaitement dans une pensée à la dynamique sans cesse relancée. Thelonious Monk, au piano, plaque ses étranges accords, nous déroute et tente de nous faire basculer dans son propre univers. Buddy Rich à la batterie, le solide Curley Russell à la basse assurent une rythmique indéboulonnable. Le jeu des deux hommes, visiblement heureux de rejouer ensemble, est toujours inattendu, imprévisible mais se révèle après coup dans une limpide évidence. Un très grand classique du bop.


                                                                   

Partager cet article

Repost 0

commentaires