Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 00:24

Une rencontre entre deux musiciens plutôt en marge : la chanteuse Jeanne Lee dont les collaborations les plus marquantes furent aux côtés des pionniers de l'avant garde et le pianiste Ran Blake, se présentant lui même comme un interprète du troisième courant - sorte de pont entre le jazz et la musique classique -, tout particulièrement influencé par Bela Bartok et Igor Stravinsky. Son jeu, caractérisé par une attention extrême portée aux moindres nuances du discours musical ainsi qu’une économie rigoureuse dans la gestuelle et dans la nuance des timbres, souligne et accentue la voix aiguisée, profonde et tellement libérée de sa partenaire. 

Alors, le chant se fait insinuant, longue plainte modulée jusqu'aux confins du souffle, grave sans être rauque. Jeanne Lee étreint les textes autant qu'elle les chante, au plus près de leur chair avec une musicalité et une sincérité bouleversantes. 

Mention spéciale pour le titre "he's got the world in his hands" à tomber à genoux !


                                                                   

Partager cet article

Repost 0

commentaires