Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

3 mars 2006 5 03 /03 /mars /2006 00:03

Sarah Vaughan « Sassy » - l’insolente - a toujours été considérée comme la plus complète des vocalistes et la plus musicienne des chanteuses. 

En 1954, lorsqu’elle  se lance avec Clifford Brown dans l’enregistrement de cet album, elle est déjà une immense vedette. Une voix dorée dans le grave, aérienne dans l'aigu, follement sensuelle dans le médium. Une technique renversante mise au service de l'expressivité. La quintessence de la chanteuse de jazz. 

Le trompettiste - accompagné par l’aérien flûtiste Herbie Mann, Paul Quinichette au ténor, Jimmy Jones au piano, Joe Benjamin à la basse et le batteur Roy Haynes - distillant ses soli et contre-chants sur des arrangements minimalistes de Ernie Wilkins est plus inspiré que jamais. Il éclaire de coups de génie un répertoire de standards qui retrouvent une fraîcheur juvénile. 

 


                                                                   

Partager cet article

Repost 0

commentaires