Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 00:06

Stan Getz, gagné par la sérénité, se fait caressant et sensuel. Il s'épanche avec son éternelle décontraction  sur un dédale de standards si souvent parcourus, merveilleux de swing et de fluidité, accompagné d'une section rythmique de rêve : Kenny Barron le dernier confident, Rufus Reid l'inamovible maître du temps à la basse et l’aérien batteur Victor Lewis. Ses notes ondoient, s'élèvent, tournoient dans l'air pour entraîner le public du café Montmartre sur des chemins de paradis perdus. Un concert hédoniste, où celui qu’on surnommait « The Sound »  remet au goût du jour le concept fondamental de plaisir de jouer.


 


                                                                 

Partager cet article

Repost 0

commentaires