Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 02:16

Ahmad Jamal est reconnaissable entre tous : renversante virtuosité, attaques percussives, ces successions de notes cristallines, surabondance d’idées… Après avoir révolutionné l’histoire de l’instrument et l’art du trio dans les années cinquante, il possède aujourd’hui la plénitude de celui qui n’a plus rien à prouver. Son style a bien entendu évolué au fil des années pour passer d'un jeu fin et feutré à une vision plus orchestrale de l’instrument, un jeu puissant à la dextérité folle où est cependant perceptible ce sens de la nuance qui le caractérise. 

Accompagné d’un quartette tout simplement épatant : James Cammack ou Jamil Nasser à la basse, Idris Muhammad à la batterie, la percussion Afro-Latine de Manolo Badrena qui s’insinue dans l’interstice des notes du maître, sans oublier un George Coleman dense et puissant au meilleur de sa forme au saxophone ténor, il nous propose une musique violemment charnelle, emplie de mélodies entêtantes où les climats se bousculent. Une explosion en feu d'artifice de notes scintillantes, une musique profonde, un tempo tendu comme une corde de contrebasse . . . Une quintessence de l’art du pianiste



                                                                  

Partager cet article

Repost 0

commentaires