Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

5 mai 2006 5 05 /05 /mai /2006 20:40

En ces temps de grands changements – le hard bop bat son plein tandis que le Free Jazz s’approche à grands pas –, Charles Mingus remonte aux sources de l’église noire et de la brutalité de ton du jazz primitif. Le contrebassiste se fait prédicateur hurlant le blues, fait parler son groupe comme on fait parler la poudre.

L’orchestre, composé de Jackie McLean et John Handy au saxophone alto, de Booker Ervin au ténor, du saxophoniste baryton  Pepper Adams, des trombonistes Jimmy Knepper et Willie Dennis,  d'Horace Parlan ou Mal Waldron au piano et du fidèle batteur Dannie Richmond, exprime une spontanéité et une ferveur de tous les instants.

La musique de  Mingus, pleine de bruit et de fureur, innove dans la tradition, rudoie les repères du genre afin de mieux les recréer.

Indispensable !  

 


                                                                 

Partager cet article

Repost 0

commentaires