Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 00:24

 Giant Steps est le premier album de John Coltrane enregistré en tant que leader pour le label Atlantic. Il est alors un soliste extrêmement renommé et fait encore partie du groupe de Miles Davis - les morceaux "Giant Steps" et "Naima" seront mis en boîte entre deux séances du fameux "Kind of Blue".

Il bénéficie pour ce disque de beaucoup plus de moyens que lors de ses séances chez Prestige et en profite pour se consacrer à ses propres compositions. Naïma – du nom de sa première femme, Cousin Mary, Syeeda's Song Flute – pour sa belle-fille, les thèmes sont si personnels que sa cousine Mary, parlera d'un album de famille.

Entouré de Tommy Flanagan au piano, du contrebassiste Paul Chambers auquel il dédie le titre « Mr. P.C. » et d'Art Taylor à la batterie - Flanagan et Taylor sont remplacés par Wynton Kelly et Jimmy Cobb sur le titre "Naima" -, Coltrane repousse les séquences d'accords du Be-Bop afin d’en découvrir l'extrême limite ce qui fait scandale à l’époque et peut être met un point final à cette extraordinaire aventure initiée par Charlie Parker.

 Un bouleversement stylistique se joue là. Son style révolutionnaire divise, il se fait siffler par le public français lors d’un concert à l'Olympia de Paris avec Miles mais Sonny Rollins décide après l’avoir entendu d’arrêter temporairement de jouer afin de prendre du recul.

Cet album marque l'achèvement d'une période de l'histoire musicale du saxophoniste et le départ à pas de géant vers d'autres horizons.

Du hard bop virtuose de "Giant Steps" à la merveilleuse ballade "Naima", Coltrane et ses acolytes – peut-être pas toujours conscients de l’envol du saxophoniste - créent impérieux et frénétiques de merveilleux paysages sonores. 

Coltrane empoigne son ténor et le fait chanter comme nul autre, Plus impressionnant encore, il se joue des complexités harmoniques et des innovations techniques avec une agilité et un naturel qui permet à l'auditeur de les ignorer et d’être emporté par la vague d'émotion et d'inventivité mélodique.

Un des jalons les plus importants de l'histoire du jazz.


Partager cet article

Repost 0

commentaires