Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 15:56

"Blues Pastel", titre ironique pour un album dont le répertoire n’est que partiellement composé de blues mais dont chaque morceau est empreint de sa force et de sa douleur. 

Les interprétations de Nina Simone sont puissantes, de grandes envolées pianistiques aux rythmes proches de la transe, le grain si particulier de sa voix charnelle, profonde, oscillant entre velours et âpreté. 

Elle narre l’amour déçu, la faiblesse des hommes, la bassesse de la nature humaine avec un ton acide et corrosif, trahissant les blessures et l’amertume de sa communauté pour qui elle n’hésite pas à s’engager. Car toujours, à l'époque des mouvements de revendications noires, le blues de la Diva révoltée se fait l’écho de sa conscience politique tranchante et de son implication dans les combats pour les droits civiques. 

Ici, la grande prêtresse se montre sous toutes ses facettes : sereine, militante, émouvante, révoltée.

Elle arrache les tripes, l'âme et le cœur pour envahir les moindres recoins de l’être et le laisser dans un absolu abandon. 

 

                                                                 

Partager cet article

Repost 0

commentaires