Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Playlist Majazzotheque

Rechercher

Chroniques

Revue de Web

http://imageshack.us/a/img820/3296/bannierehx.png

 

Liens et connections web

Logo-Pearltrees2.JPG

17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 22:54

Août 1962, ses multiples arrestations, notamment pour possession d’héroïne, ont coûté à Dexter Gordon  sa fameuse carte lui permettant de jouer dans les clubs New Yorkais. Il est contraint à l’exil vers une Europe plus clémente. Juste avant de boucler ses valises et de quitter les États- Unis pour une quinzaine d’années, le saxophoniste enregistre à quelques jours d’intervalle deux des plus grands albums de sa carrière : A swingin’affair et Go !   Ce dernier, est de son propre avis sa plus grande réussite. Entouré de Sonny Clark (piano), Billy Higgins (batterie) et Butch Warren (Contrebasse), il ne pouvait rêver meilleur tremplin pour signifier la fin de sa traversée du désert. Après avoir été l’un des saxophonistes fondateur du bop, influencé les jeunes Coltrane ou Sonny Rollins, il réapparaît fort  de toute l'expérience d'un homme plus âgé, absolument renversant de facilité, de sensualité. D’une  volupté ensorcelante, il se fait virtuose et lyrique, arpente les mélodies joyeuse et endiablées avec décontraction et nonchalance. Nocturne et intimiste, il est poignant dans les ballades.

Dans quelques jours Dexter s’envolera pour le vieux continent, pour nous le voyage a déjà commencé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires